On se retrouve dans le sud de la France, du côté de Béziers, pour la troisième édition du Chronicle Festival ! Les Sub Zero Project, composé de Thomas et Nigel, viennent d’arriver, et on les retrouve en backstage…

Salut les gars, est ce que vous pouvez vous présenter rapidement, nous dire quand vous avez commencé à produire, à mixer, et également comment vous vous êtes rencontrés ?
Thomas : Salut à tous, moi c’est Thomas ! J’ai commencé à produire à l’âge de 12 ans sous le pseudo de ‘Sub Zero’. On s’est rencontrés sur internet, sur Youtube plus précisément, on a discuté un peu et on a commencé à produire ensemble vers 14/15 ans, et de là est né ‘Sub Zero Project’.

Quel est le titre dont vous êtes le plus fier ?
Nigel : Bah tu sais je pense qu’on est fiers de tous les morceaux qu’on a pu faire, ça va être difficile d’en choisir un en particulier… Il y a ‘Our Church’ évidemment qui a cartonné et qu’on a pu faire avec Headhunterz, mais aussi ‘The Project’ qui est le morceau qui a fait décollé notre carrière, je ne saurais même pas lequel choisir !

Un de vos plus gros titres c’est ‘Rockstar’, avec Timmy Trumpet, comment s’est déroulé la rencontre entre « l’EDM tout public » et la hard-music ?
Nigel : Un jour notre manager prenait l’avion avec Timmy Trumpet entre plusieurs dates, et il a commencé à lui parler de nous. Timmy adorait nos sons, et ils se sont dit que ce serait bien qu’on rentre en contact, ce qu’on a fait, et ça a donné ‘Rockstar’.

Est-ce que vous avez quelqu’un en particulier avec qui vous aimeriez collaborer ?
Thomas : On a déjà réalisé plusieurs collabs de rêve comme celle avec Headhunterz, D-Block & S-Te-Fan mais aussi celle avec Timmy Trumpet ! Après dans le futur je ne sais pas trop…

Est-ce que vous avez des nouveaux morceaux qui vont arriver et dont vous pouvez nous parler ?
Nigel : Ça va être compliqué de donner une réelle réponse mais il y a pas mal de gros morceaux qui vont arriver.
Thomas : On a une collab avec Coone déjà qui est en préparation et qu’on a joué au Defqon, et après des collaborations avec des artistes dont vous ne vous attendez pas !

Pour finir, quel a été votre plus beau moment sur scène ?
Nigel : Euh… Ouais, je dirais Qlimax il y a deux ans. C’était notre premier Qlimax, c’est un festival avec une atmosphère si particulière, on était en tête d’affiche alors que c’était la première fois qu’on y jouait donc c’est un rêve qui s’est réalisé clairement.

Merci beaucoup les gars !
Thomas : Merci à toi, à plus !
Nigel : Au revoir !

Laisser un commentaire