Fb. In. Tw.

Originellement crée par Nigel Coppen, le néerlandais a contacté Thomas Velderman en 2014 pour fusionner leur talent et ainsi créer l’un des duos les plus prolifiques de la scène internationale hard music : Sub Zero Project.

Rarement présents sur la capitale française, les deux compères étaient programmés au mythique Dream Nation festival pour faire galoper les milliers de festivaliers présents. Nous en avons profité pour poser quelques question aux deux néerlandais afin de connaître un peu mieux l’histoire des prodiges.

1-Hello les gars, pour commencer, pouvez-vous nous dire quand vous avez commencé à produire, à mixer, et aussi comment vous vous êtes rencontrés ? 

Nous nous sommes rencontrés sur YouTube. On est tombés des morceaux l’un de l’autre et on a commencé à chatter sur MSN. A partir de là, on a décidé de travailler sur la musique ensemble. Lentement mais sûrement, nous avons eu le sentiment que cela pouvait déboucher sur quelque chose de plus grand, alors nous avons décidé de prendre le truc plus au sérieux. Puis à un moment donné, nos morceaux ont été repris par de grands artistes comme Deepack, ce qui nous a procuré d’incroyables sensations. C’est à ce moment-là que notre carrière a commencé à décoller et aujourd’hui nous en sommes là haha !

2-Comment faites-vous pour que les morceaux de SZP soient instantanément reconnaissables par leurs kicks ? 

Pour être honnête, ce n’est pas quelque chose que nous faisons exprès. Quand on est en studio, on fait des sons qu’on aime et tous ces sons, y compris nos kicks, créent le son à la Sub Zero Project. Pour nous, c’est un processus naturel en quelques sortes.

3- Je suppose que vous avez déjà entendu parler du festival Dream Nation ? Vous avez hâte d’y jouer ? De nouvelles identités sont-elles en préparation ?
 
Nous n’avons entendu que du bien sur le Dream Nation festival, donc nous sommes vraiment impatients d’y jouer. Le public français est toujours dévoué et on prend beaucoup de plaisir à jouer pour lui à chaque fois. Nous allons certainement jouer des nouveaux sons et des nouveaux édits, alors soyez prêts !

4- Quel est le titre dont vous êtes le plus fier ?


C’est une question à laquelle on ne peut pas répondre, haha. Chaque morceau que nous avons fait a quelque chose de spécial dont nous sommes fiers. Disons que nous sommes fiers de toute notre discographie jusqu’à présent et que nous nous efforçons toujours de créer quelque chose de nouveau et de rafraîchissant pour nous-mêmes.

5- Après vos superbes collaborations avec Timmy Trumpet ou Headhunterz par exemple, y a-t-il quelqu’un en particulier avec qui vous aimeriez collaborer ? Ou peut-être que c’est déjà en route ? 

On travaille actuellement sur différents titres avec des grands noms en dehors du Hardstyle, qui seront cependant des titres Hardstyle bien sûr. Il y a quelques temps, nous avons déjà présenté notre nouvelle collaboration “Paradise” avec W&W sur la mainstage de Tomorrowland. Vous aurez plus d’infos sur la sortie très bientôt !

6- Pouvez-vous nous dire un mot sur votre énorme album Renaissance of Rave ? Était-ce le plus grand projet de votre vie ? 

Très franchement, on peut dire que oui. L’album et notre nouveau show ont été un énorme projet pour lequel nous avons travaillé dur et longtemps. L’album, le show et tout le concept de Renaissance of Rave ont été très bien reçus par tout le monde donc on est très heureux et très fiers du résultat !

7- Avez-vous de nouveaux projets dont vous voulez nous parler ? 

Pour l’instant on ne peut rien dire, mais comme les gens peuvent s’y attendre de notre part : nous sommes en pleine préparation pour l’année prochaine, donc restez à l’écoute.

8- Vous avez joué sur les plus grandes scènes du monde, quel a été votre meilleur moment sur scène ?

Nous avons tellement de bons souvenirs de ces deux dernières années. Nous avons joué sur des scènes dont nous avions toujours rêvé et voir tous ces fans venir à nos concerts est LA raison pour laquelle nous faisons de la musique. Clôturer le Defqon.1, fermer le Medusa Festival en Espagne, jouer à Qlimax mais aussi jouer à l’Ultra Miami et beaucoup d’autres festivals – choisir un moment parmi tous ceux-là est tout bonnement impossible. Tant que nous pouvons jouer notre musique devant nos fans, chaque concert sera un nouveau moment préféré pour nous haha !

You don't have permission to register
venenatis, elit. non massa fringilla luctus
X