1. Peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas encore ?

Yo je m’appelle Tom, j’ai 24 ans et je fais du bruit dans ma chambre avec mon ordi.

2. Comment t’es-tu retrouvé dans le milieu de la musique électronique ?

J’ai découvert ce milieu grâce aux Cyberpunkerz, à Gtronic, Pendulum, The Bloody Beetroots etc. Et du coup un jour j’ai moi aussi eu l’envie de faire ma propre musique, c’est comme ça que vers mes 18 ans j’ai téléchargé FL10 par curiosité.

3. Tu as un style dark et puissant, d’où est-ce que cela te vient ?

Sûrement à force d’avoir écouté énormément d’artistes électro trash puis de dubstep / drum and bass et tous les sous-genres qui vont avec. Ça viens aussi de mon ancien projet, car avant Dustycloud je jouais des trucs énervés avec un très bon pote a moi sous le nom de « The Blackness ».

dustycloud_showcase-3-sur-12

4. Tu as signé des tracks sur le label de Tchami Confession, cette collaboration va-t-elle perdurer ?

Ouais c’est complètement ouf ! Big up à Habstrakt d’ailleurs, pour avoir fait tourner mon Soundcloud à Tchami alors que j’étais sur le point de tout arrêter.

Pour répondre à la question, oui. J’ai encore pas mal de sons à sortir sur Confession et je croise les doigts pour que ça continue, j’adore ce label !

5. Tu es proche d’artistes tels que DJ Snake, Habstrakt ou encore Malaa, peut-on s’attendre à des collaborations prochaines ?

Ouais j’ai vraiment un paquet de collaborations en cours ! Avec des mecs connus tout comme avec des mecs de l’ombre. Et non, je ne dirais pas de noms ahah

6. Tu reviens d’Australie et va jouer à Lollapalooza dans quelques jours, quels seraient tes meilleurs souvenirs de scène ?

C’est vraiment difficile de répondre à cette question, il y en a vraiment trop ! Quand Drezo est venu me voir sur scène pendant mon set à Brisbane puis c’est parti en b2b. Quand j’ai fait ma première date sous mon nom Dustycloud à La Bellevilloise à Paris et que tous mes potes étaient là pour me soutenir. Et aussi mon premier show à l’étranger, en Italie. Je jouais au milieu de la foule et il y avait une vibe et une énergie de folie !

confession

7. Quels sont tes projets pour cette année ?

Des remix, des collaborations, un EP remix de mon Auspex EP, mon premier show au Canada le 11 août, et là avec ma team on essaye vraiment de me faire bouger aux Etats-Unis le plus vite possible !

8. Enfin, as-tu un message à transmettre aux jeunes producteurs ?

Soyez original, ne vous mettez pas de barrières une fois devant votre DAW, prenez du plaisir, lâchez rien, « Just be yourself » et les choses devraient bien se passer ! FL > Ableton ahah no raj

Laisser un commentaire