Fb. In. Tw.

Le duo hardstyle Bass Modulators répond à nos questions.

De passage à Lyon pour l’Hypnotik festival, nous en avons profité pour poser nos question à l’un des duos les plus influents de la sphère hardstyle.

 

1. Pouvez-vous vous présenter pour ceux qui ne vous connaissent pas encore ?

Salut, on est les Bass Modulators, Rick et Roland et on vient des Pays-Bas. Depuis 2006 on produit du hardstyle que l’on peut qualifier de mélodique, euphorique et envoutant.

 

2. Vous allez sortir votre nouveau single « Imagine » sur le label Scantraxx. Pouvez-vous nous en dire un mot ?

On peut dire que ce track est dans la continuité de « Oxygen ». La mélodie fait ressurgir ce qu’on appelle la « sensation 2011 » et le vocaliste nous a donné des frissons à la seconde où on a écouté l’enregistrement !

c

 

3. Vous avez sorti énormément de tracks sur Scantraxx et vous ferez partie de leur documentaire dédié à leurs 15 ans. On dirait que vous avez construit quelque chose de fort avec eux ?

Scantraxx nous ont tellement donné pour notre carrière. Grâce à eux on a vraiment beaucoup appris concernant le hardstyle, sa scène, et les sorties. Ils étaient et sont toujours prêts à nous aider dans la sortie de nos tracks et le font de la meilleure des manières.

 

4. Vous avez produit des tracks avec des artistes tels que Noisecontrollers, Wildstylez… Avez-vous d’autres collab dans les tuyaux ?

Eh bien justement, on bosse sur une collaboration avec un des vétérans du hardstyle en ce moment ! Mais on ne peut pas encore dévoiler son nom. On a vraiment super hâte de la sortir donc restez à l’affut.

 

b 

5. Vous avez joué dans les plus gros festivals tels que Defqon. 1 ou Qlimax. Quels sont vos prochains plans ?

On espère pouvoir continuer à y jouer aussi longtemps que possible. En plus, la demande s’accroit partout dans le monde et on voyage de plus en plus. On espère pouvoir voir autant de coins du monde que possible.

 

6. Que pensez-vous de la petite guerre inter-hardstyle ? (raw et euphoric)

C’est juste une question de gouts personnels, si tu n’aimes pas quelque chose, alors n’écoutes pas haha.

d

 

7. Et que pensez-vous du fait que le hardstyle devienne mainstream en quelque sortes. Puisque de nombreux DJs électro jouent maintenant du hardstyle dans leurs sets.

On pense que c’est une bonne chose. En tant que producteurs, on souhaite qu’un maximum de gens écoutent et soient en contact avec notre style. La scène EDM a le plus large public ce qui étend notre musique.

 

e

Laisser un commentaire

You don't have permission to register
id mattis felis dolor quis, dictum felis commodo massa porta.