12 juillet dernier : le jeune belge Henri PFR vient de sortir de la Mainstage de l’Electrobeach Festival. On le retrouve dans les studios de Fun Radio pour lui poser quelques questions ! 

37013219_1906043509476532_8574098588018147328_o.jpg

Deux jours avant avait lieu la demi-finale de la Coupe du Monde France/Belgique en Russie, où Henri était présent dans le stade.
Pour rappel : victoire de la France 1-0…

Manager : Bon alors par contre juste une règle pour l’interview, pas de questions sur le Foot…
Rave Feed : On va essayer de pas en parler !
Henri PFR : Ouais parce que ça pique un peu…
[Rires]
Rave Feed : Est ce que au moins tu es pour la France en finale ?
Henri PFR : Ça enregistre là ? Oui je suis pour la France en finale… [Rires] Non en vrai je vais être assez honnête, j’aurais voulu que ce soit la finale mais bon vous nous avez battu, on va pas dire que c’était une belle victoire, mais bon c’était une victoire. Vous avez su défendre et maintenant je vous supporte car j’avais un Top 3 c’était Belgique/Allemagne/France du coup maintenant j’espère que vous allez gagner !
Le seul truc qui m’ennuie c’est que vous allez nous emmerder nous les Belges pendant un moment ! [Rires]

(Eh oui…nous avons gagné Henri) 

36758170_1895720573842159_2648874561017217024_o.jpg

Tu as seulement 22 ans et on te voit tourner partout dans le monde désormais, c’est difficile à vivre ce train de vie ? 

Henri : Je vais pas me voiler la face, c’est assez fatiguant, on est partis ce matin de Bruxelles, ce soir je joue au Marina (boîte située en face de l’Electrobeach), demain on part pour aller au Cap d’Agde à l’Amnesia et puis après demain on repart en Belgique où je joue deux soirs de suite dans deux festivals différents… Enfin comme tu peux le voir c’est assez fatiguant comme train de vie mais d’un autre côté c’est génial, c’est vivre de sa passion et ça ça n’a pas de prix ! 

Tu va de nouveau mixer sur la Mainstage de Tomorrowland, ça doit être une sacré fierté pour toi de mixer sur la scène principale du plus grand festival au monde qui plus est dans ton pays, tu as quelques surprises de prévues ? 

Henri : C’est exactement ce que j’allais dire, Tomorrowland c’est mon pays, c’est mes couleurs, et pouvoir être sur la plus grosse scène du plus gros festival Electro du Monde c’est juste un rêve…
Pour les surprises ouais je vais essayer pas mal de nouveaux sons pour tout te dire c’est même pas encore préparé ! J’ai pas envie de jouer 1h avec que des hits, j’ai aussi envie de jouer des tracks à moi, et d’en tester et Tomorrowland c’est la parfaite occasion.

La dernière fois au Balaton je t’ai entendu parler d’une sorte de groupe composé de toi, Kungs, Mozambo et d’autres, tu peux m’en dire plus ?  

Henri : Alors ouais c’était un groupe Facebook il y a plusieurs années où il y avait Ofenbach, Kungs, Lost Frequencies, Mozambo, FDVM, moi même et d’autres, et à l’époque on avait en effet créer un groupe Facebook privé où on s’envoyait chacun nos démos en disant “Ouais les gars j’ai fait un nouveau track qu’est ce que vous en pensez ?” etc et c’est ouf parce qu’avant on faisait tous 200 vues et maintenant voilà où on en est ! C’est juste incroyable de voir le chemin parcouru par tout le monde. 

Quel sont le ou les artistes qui t’ont fait découvrir et aimer l’electro ? 

Henri : Alors il y en a eu un paquet mais je dirais Tiësto à sa bonne période en mode Trance, ou bien DJ Furax, je sais pas si vous connaissez en France c’était de la Hardstyle, puis j’ai eu ma phase où j’écoutais de la Techtonik… [Rires]
Rave Feed :On est tous passés par là je crois !
Henri : Ouais c’est ça malheureusement ! 

Quel est le morceau dont tu es le plus fier ? 

Henri : Je vais être honnête, mon tout dernier ‘Catching Butterflies’ ! Je suis un peu sorti de ma zone de confort avec ce titre là, c’est différent de ce que j’ai l’habitude de faire et je suis vraiment content du résultat c’est simple et efficace !
YOUTUBE : Henri PFR – Catching Butterflies

Tu joues très souvent en France, notamment cet été entre le North Summer, Electroland, Summer Stadium et maintenant sur la Mainstage de l’Electrobeach, tu penses quoi du public français ? 

Henri : J’adore, je le découvre encore un peu, parce que le public belge je l’ai dans la poche mais le public français j’apprends à le connaître, à savoir ce qu’il préfère. Par exemple aujourd’hui c’était un challenge sur la plus grande scène de festival Electro en France quasiment remplie, et je me retrouves devant des gens qui ne me connaissent pas forcément, donc je dois essayer de plaire et c’est important pour moi et j’ai jamais eu de mauvais retour donc ça c’est top.

36660744_1894045850676298_3584624308476968960_o

Quelle serait ta collaboration de rêve ? Dis moi un chanteur et/ou un DJ.

Henri : Ma collab de rêve ce serait avec Mick Jagger des Rolling Stones ! Parce que si un jour j’arrive à faire cette collab ou même juste à le rencontrer je sais à quel point mon père serait fier de moi, c’est un grand fan des Stones il les a déjà vu une cinquantaine de fois en concert. Donc voilà ce sera Mick Jagger ! 

Quel a été ton meilleur moment sur scène ? 

Henri : J’en ai eu un paquet honnêtement mais si je devais en cibler un ce serait Tomorrowland l’année dernière sur la Mainstage, c’est logique d’un côté vu que c’était ma première et c’est une scène tellement mythique où j’ai regardé tous les plus grands jouer dessus, toutes les vidéos sur YouTube. Et ce moment où tu es accroupi derrière le DJ booth, et que tu te lèves en voyant toute cette pleine remplie par la foule, je devais même prendre le micro et dire un truc du genre “Ça va Tomorrowland” et au final j’ai juste rien pu dire ! [Rires]

37887270_1927821643965385_8455405186813263872_n

Pour finir même si je pense déjà connaître la réponse, quel est le meilleur public, belge ou français ? 

Henri : C’est vicieux ça ! C’est compliqué de répondre parce que j’adore les deux, mais en Belgique j’arrive avec un show où je suis en live avec toute une scénographie qu’on présentera peut être aussi en France prochainement. Disons que là où je suis en France maintenant c’est là où j’étais en Belgique il y a un an en fait.
Donc les deux ! Honnêtement les deux.

C’est tout pour nous merci beaucoup pour ce moment Henri !

Henri : Merci à vous et allez les bleus !