Nous avons rencontré et posé nos question à Marlon des Bassjackers lors du festival Elektric Park. Nous sommes revenu avec lui sur le fonctionnement du duo, leur carrière ainsi que leur projets à venir.

 

1. Peux-tu nous parler de Ralph et toi ainsi que du fonctionnement des Bassjackers ?

Je suis le DJ et Ralph est le producteur. C’est moi qui fait les shows à travers le monde pendant que Ralph est enfermé à bosser sur de nouveaux tracks dans le studio. Quand je rentre de tournée, je lui donne des retours sur nos nouvelles IDs puis on va ensemble en studio pour finir les musiques. Au début de notre projet, je passais plus de temps en studio avec lui puisque que nous ne tournions qu’aux Pays-Bas donc il m’accompagnait. Aujourd’hui je voyage beaucoup donc nous avons vraiment divisé notre travail.

 

2. N’est-ce pas difficile pour Ralph de produire s’il ne peut pas voir les réactions du public ?

Oui assez mais il essaye de venir de temps en temps aux shows. Mais effectivement il est tout de même très dépendant de mes feedbacks et de mes ressentis puisque c’est moi qui teste les nouveaux sons en live. Mais c’est aussi pour cela qu’il m’est impératif de revenir régulièrement au studio afin de lui faire part de la perspective et de la vision du DJ.

b2

 

3. Vous venez de sortir « Les Pays Bass » EP dans lequel vous mettez la France à l’honneur. Peux-tu nous en parler ?

On cherchait un nom plutôt cool et nous savions que la traduction française de « The Netherlands » était « Les Pays-Bas » avec un seul « s ». Et nous sommes les Bassjackers donc on a ajouté un « s » et en quelques sortes, ça transforme le nom en « Country of Bass » (le pays des basses)

En plus on s’est dit que ce serait cool d’utiliser ce nom pour en faire des goodies/des habits. Et comme on avait un EP un peu différent de d’habitude en approche, on a trouvé que ce serait bien de l’introduire avec cette marque. C’est donc 4 tracks un peu expérimentales mais on a gardé l’énergie à la Bassjackers. Les grosses BASS sont incluses haha.

 

4. Pourquoi la scène EDM Néerlandaise est si développées selon toi ?

Je ne pourrais pas donner de réelle explication mais la dance music est présente depuis que je suis très jeune. Je pense que la musique électronique est ancrée dans la culture néerlandais et ce, plus fermement que dans d’autres pays. En France j’ai l’impression que la musique électronique fait partie des mœurs depuis très longtemps également. Mais en Amérique du Nord, en Asie etc, je pense que c’est relativement nouveau pour eux. Certes la house provient d’endroits underground aux USA mais la musique mainstream est très récente là-bas.

Depuis longtemps aux Pays-Bas, nous grandissons avec la musique électronique et c’est ce qui la rend nationale en quelques sortes.

b3

 

5. Cet été tu as joué sur la MainStage de Tomorrowland. Comment était-ce ?

J’ai joué dans tellement de festivals jusqu’ici… Mais c’était la première fois sur la mainstage de Tomorrowland. Et c’était vraiment super cool, c’était en pleine journée, il faisait beau… Mais le truc c’est que j’étais là et je ne réalisais pas vraiment que j’étais sur la mainstage la plus importante du monde. Et j’ai eu un instant de stress avant de monter sur scène et c’était une sensation que je n’avais pas ressentie depuis longtemps. J’étais trop content, ça faisait énormément de bien et j’étais super excité à l’idée de jouer sur cette scène pendant que le monde entier te regarde. Ça a toujours été l’un de nos rêves de carrière et on l’a fait putain ! C’était vraiment incroyable !

 

6. Vous avez produit des tracks avec les plus gros noms de l’industrie : Showtek, KSHMR, Jay Hardway etc. Quels sont vos prochains projets ?

Jamais arrêter de faire ce que l’ont fait, essayer de gravir les échelons et grandir. On adore les collab, tu viens de citer KSHMR, c’est un producteur incroyable et un superbe ami. Donc oui on a des collaborations à venir. Notre prochain single est avec Breathe Carolina, c’est un gars super talentueux. On a aussi du lourd qui arrive avec Dimitri Vegas & Like Mike et c’est assez marrant parce que nous sommes tous les quatre connus pour notre big room mais cette collab va sonner trap. En fait l’été dernier on a mélangé trap et big room dans notre EP et ils ont énormément appréciés donc ils ont voulu qu’on réitère ensemble. On n’a pas encore de date de sortir mais ça va très surement être l’une de nos plus grosses sorties.

b4.jpg

7. Comment arrives-tu à conserver ton énergie malgré tous tes voyages ?

Voyager peut-être très éprouvant surtout avec le jetlag. Ce que j’ai appris c’est qu’il faut dormir autant que possible et dès que tu le peux. Je fais des exercices et mange sainement tous les jours. Je bois bien moins qu’à nos débuts sinon en quelques années ça peut te bousiller. Et maintenant quand je bois je le fais après mon show plutôt qu’avant haha.

 

Laisser un commentaire