Fb. In. Tw.
Après avoir annoncé des noms comme Angerfist, Sub Zero Project, Pendulum ou encore Vitalic, Dream Nation valide une édition 2022 hors norme ! 

PROGRAMMATION DU VENDREDI : 

Du côté de la Techno Stage, Vitalic nous régale et invite I Hate Models, le joyau français de la techno. En mêlant la synthwave, l’industrielle, la trance, l’EBM ou l’acid, le DJ/producteur masqué s’exporte sur les plus grosses scènes du monde, et c’est avec enthousiasme que nous attendons de voir ce qu’il nous réserve. 

Autre grosse tête d’affiche annoncée sur cette scène, Manu Le Malin. Icone du mouvement Rave français, il a été hissé au rang de légende par des pointures comme Jeff Mills ou Lenny Dee, il nous captivera avec un set sombre lors de son passage. 

Ils partageront également la scène avec John Lord Fonda. Après une absence discographique de 10 ans, le virtuose est de retour avec un style rave à la fraicheur insolente. Il sera nous subjuguer avec son style musical aux multiples influences. 

  

Préparez-vous à vibrer violemment sur la scène Hard Music : 

Sickmode, après son émancipation de Malice en 2019, l’italien reste une véritable bête d’adrénaline. Il nous proposera un set à l’énergie complètement folle, de quoi nous souvenir de ce moment. 

Deux gros B2B seront là pour nous régaler : 

  • Deadly Guns B2B Dither, les deux poids lourds hollandais s’affronteront pour la première fois dans l’arène Hard Music, de quoi plonger le public dans un déluge de violence sonore dont personne ne sortira indemne ; 
  • Art Of Fighters B2B Andy The Core, deux italiens pour un duel au sommet. Ils incarnent le Hardcore italien et seront prêts à pousser les limites du son à l’extrême dans un show féroce et sans concession. 

Pour compléter la programmation Hard, le festival a misé sur The Satan, créature sombre et énigmatique de la scène hardcore actuel, il fera des ravages avec ses bangers, ainsi que sur Protokseed, personnage incontournable de la scène Hardtek/Tekno, il nous mitraillera de kicks lourds et d’acid-lines agressives. 

  

La Techno to Industrial stage accueillera quant à elle Raffaele Attanasio, créateur du label Letter From Jerusalem et virtuose anticonformiste, il nous livrera sa techno décapante. 

On retrouvera également Under Black Helmet, étoile montante de la techno industrielle, son ascension lui a ouvert les portes du Berghain, des soirées Unpolished (NL) ou encore du Dour festival (BE). Le producteur engagé et militant David Asko nous jouera sa techno dure et sombre. VII Circle, jeune producteur brisant les frontières nous proposera un condensé de sonorités tranchantes et de beats agressifs. Pour finir, Felicie délivrera une énergie inépuisable et sans compromis. 

Crédit photo : Tomophotograpics

PROGRAMMATION DU SAMEDI : 

Après avoir été présent en 2018, Modestep remet le couvert et nous promet un set Dubstep avec un live show explosif. Ils ont foulé les scènes légendaires de Coachella, Glastonbury ou encore de l’EDC Las Vegas, soyez prêts à être incendié sur la scène Bass. 

Le talentueux producteur anglais Emperor saura électriser le public du Dream Nation avec sa Drum’n’Bass dynamique et puissante. Unique B2B sur cette scène Bass Music, Annix B2B Simula, figures éminentes de la nouvelle génération de DJs/producteurs Drum’n’Bass, ils présenteront leur show Neksus Sound Showcase. 

  

Côté Trance stage, Omiki et Talamasca complètent la programmation. 

Omiki fait vibrer les amateurs du monde entier avec ses boucles rythmiques galopantes. Plongé très jeune dans la Trance, il se fait repérer à 19 ans par Astrix. S’en suivent plusieurs collaborations avec Vini Vici, Neelix, Timmy Trumpet… 

Quant à Talamasca, c’est un pionnier de la scène Trance française. Présent depuis les années 90, sa signature musicale sur vitaminée lui a ouvert les portes de grandes scènes comme le Boom festival, Eclipse, Ozora et bien d’autres. 

  

La programmation de la scène Techno to Hard by Casual Gabberz compte désormais Ophidian. Le producteur de techno hardcore néerlandais s’est imposé comme un pilier du genre à l’international. Signé par DJ Ruffneck à seulement 16 ans, il expérimente désormais sur Enzyme Rec., Industrial Strength ou Rotterdam Records. 

Le duo d’experts Clouds nous délivrera un set subtilement construit, entre distorsions cathartiques, kicks tranchants et dédales créatifs. 

La technique et le radar de la talentueuse lithuanienne Somniac One lui permettront de mettre tout le monde d’accord. Un pied dans le hardcore et l’autre dans la techno, elle a déjà joué à Defqon.1 ou aux soirées Boiler Room et Possession. Nul doute qu’elle saura nous mettre d’accord. 

Aamourocean est un jeune producteur qui jongle entre de multiples styles (hardcode, hardstyle et gabbe avec des influences Psytrance, Bass Music et Eurodance). Son univers révolutionnaire alliant bangers monumentaux et mélodies harmoniques nous laissera ensorcelé.

Pour rappel, le festival DREAM NATION tiendra sa neuvième édition au Parc de Expositions Paris Le Bourget les 16 et 17 septembre 2022. 

 

Les différents billets (vendredi, samedi, week-end) sont disponibles sur le site du festival. 

 

Plus d’informations sur le cashless, les hébergements, les objets autorisés, etc. sont disponibles ici. 

 

Un tremplin est organisé par le festival jusqu’au 2 septembre, il offre l’opportunité aux jeunes artistes de se produire sur différentes scènes. Toutes les informations ici

Crédit photo de couverture : Maxime Potin

P.R

You don't have permission to register
Donec Lorem accumsan neque. Praesent dictum mattis
X