Fb. In. Tw.

Le Stereoparc vous invite à danser dans un lieu chargé d’histoire !

Les 21 et 22 juillet 2023, le Stereoparc vous fera danser aux abords de la Corderie Royale à Rochefort !  

Un lieu chargé d’histoire pour faire la fête. 

Depuis 2018, Rochefort est le berceau d’un festival électronique majestueux, le Stereoparc, qui se déroule dans les jardins de la Corderie Royale. 

Au milieu du XVIIème siècle, Louis XIV cherche à construire une marine de guerre et c’est la ville de Rochefort qui est choisie pour installer l’Arsenal. C’est à cet endroit que 550 navires seront construits durant près de 2 siècles pour la marine royale française. 

Mais la Corderie Royale a également été reconvertie à partir de 1862 pour accueillir plusieurs institutions comme les archives secrètes de la marine, l’école des maistrance et des apprentis armuriers, l’annexe de l’artillerie navale, etc… 

Les jardins du bâtiment long de 374 mètres abriteront donc ce festival électro hors norme. 

Pour cette nouvelle édition, le festival propose une programmation éclectique. 

Le vendredi 21 juillet, vous pourrez danser sur la techno de Charlotte de Witte pour son anniversaire puisqu’elle fêtera ses 31 ans. Connue anciennement sous le pseudo Raving George, c’est en 2015 que le monde découvre Charlotte De Witte. Elle laisse son empreinte techno sur de nombreux labels avant de lancer le sien en 2019, nommé KNTXT, lequel allie “pureté et puissance” explique-t-elle. En 2022, elle devient la première femme à jouer en closing  de la mainstage de Tomorrowland. Nul doute, la DJ belge, nommée numéro un mondial dans sa catégorie, vous fera vibrer avec ses sonorités massives et brutales. 

Autre tête d’affiche techno, l’italienne Deborah de Luca. Artiste de renommée mondiale, elle joue dans les plus grands festivals et clubs au monde et gère son label Solamente depuis 2013. Considérée comme une des plus talentueuses DJ de sa génération, elle passera cette année par les scènes d’Awakenings, Airbeat One, Time Warp ou encore Creamfields. 

Watermät, le roi français de la Deep House sera également de la partie. Mis en valeur en 2014 par son titre Bullit, le DJ producteur né à Paris s’est fait connaître bien avant sous le nom de Laurent Konrad. C’est lui qui produit le fameux “Discobitch” ou encore “Ça m’énerve” d’Helmut Fritz. 

Pour clôturer ce vendredi fantastique, trois artistes français d’exception : 

    • Vladimir Cauchemar. Le DJ compositeur, beatmaker et producteur qui s’est fait connaitre avec Aulos est partout ! Il produit pour les plus grandes voix françaises du rap : JUL, Orelsan, Laylow, Gambi, Seth Gueko ou encore Lacrim. Dernières productions en date, une collaboration techno avec son ami Shlømo, et une production pour SCH et Unknown T.
    • Mr Tout Le Monde. Autodidacte multi-instrumentiste, auteur-compositeur-interprète et producteur, il crée une musique émotive et mélancolique. Il sillonne les festivals et vous promet un véritable voyage lors de sa prestation.
    • Brö est une chanteuse et rappeuse originaire de Paris. 2023 marque un tournant dans sa carrière puisqu’elle sort son premier album intitulé Grande. Elle est à mi-chemin entre la Pop et le R’n’B, un beau mélange de style qui promet de la fraicheur lors de son passage. 

    Le samedi, le festival accueille le DJ néerlandais R3HAB. Il a produit des remix pour Rihanna et Lady Gaga et collaboré avec les plus grands DJs électro comme Afrojack, Timmy Trumpet ou Armin Van Buuren. Niveau production, R3HAB se veut multigenre. Il peut produire des bangers Electro House comme des productions pop taillées pour les radios et il n’a aucune limite au niveau de sa créativité. Il cumule plusieurs centaines de millions d’écoutes sur les plateformes de streaming. 

    Deuxième tête d’affiche pour ce second jour, le duo NERVO. Les jumelles australiennes ont produit et chanté pour les plus grandes stars au monde (David Guetta, Kesha, Avicii, Pussycat Dolls, Steve Aoki…). Elles font le tour du monde pour se produire et sont déjà passé par les plus grands festivals tels que Tomorrowland ou l’Ultra Music Festival de Miami.

    Le producteur et DJ Apashe viendra nous présenter son style Majestic, un mélange entre musique classique et électronique. Ses productions sont utilisées dans des publicités pour des marques de voitures, des jeux vidéo et même dans des bandes d’annonce de film. Avant de se faire connaitre pour sa musique, il a d’ailleurs été sound designer pour Ubisoft, comme il nous avait confié dans sa dernière interview.


    Le groupe français Acid Arab, précurseur de l’électro-orientale en France, sera également de la partie. Formé en 2012, leur projet commence « comme un concept, puis un groupe Facebook, puis une fête, puis (presque) un genre ». C’est l’un des groupes français les plus programmés à l’étranger avec de 260 apparitions dans une cinquantaine de pays entre 2015 et 2020. Ils intègrent des éléments de musique orientale, des rythmes modernes de raï ou de chaâbi égyptien pour créer leur style unique, proche de l’acid house.

    Pour conclure, on retrouvera le showman Chris Willsman, et l’étoile montante Sara Costa

    Chris Willsman est un showman hors pair, il a déjà fait les premières parties de David Guetta, Martin Garrix ou encore DJ Snake. Avec sa longue expérience, il va mettre le feu au Stereoparc.

    Quant à Sara Costa, c’est une DJ lyonnaise qui fait groover, elle a déjà mixé au Nikki Beach de Saint-Tropez ou au Bypass de Genève. Elle parcourt les festivals pour distribuer du bonheur à base de Tropical House, House ou Disco House. 

     

    Le Stereocamp, le camping du festival sera ouvert du vendredi 21 juillet à 12h00 au dimanche 23 juillet à 12h00.  Diverses animations seront proposées toute la journée, il y aura également une scène DJ PIONEER pour des befores et des afters de qualité, et un coin restauration. 

    L’accès au camping se fait par le Rond-Point du Polygone à Rochefort.
    Des navettes seront mises gratuitement en continu entre le jardin de la marine et le Stereocamp de 2h à 4h le vendredi et le samedi. 

    You don't have permission to register
    ipsum libero velit, Praesent libero porta. consectetur elit. non venenatis, justo Phasellus